Plus de propriétaires que de locataires | Jeulin Immobilier

La France compte plus de propriétaires que de locataires

la france compte de plus en plus de propriétaires

La France compte aujourd’hui plus de propriétaires que de locataires. Cependant la crise du logement semble bien installée et l’immobilier neuf à Nantes reste une perle rare même si l’offre tourne au ralenti. Explications sous forme de portrait du marché immobilier national.

La pierre reste la valeur refuge dans l’esprit des Français

61 % du patrimoine des Français est constitué soit de terrains, soit de biens immobiliers. En 20 ans, le prix de la pierre a doublé. Cela n’a pas empêché l’immobilier d’être l’investissement préféré de nos concitoyens : 59 % des ménages sont propriétaires ou accédants à la propriété. Il y a 35,4 millions de logements en France, dont 82 % de résidences principales, 10 % de résidences secondaires et 8 % de logements vacants.

Cela fait-il pour autant de la France une terre d’investissement immobilier ? Non, dans la plupart des pays européens, le taux de ménages propriétaires est supérieur. En France, ces 59 % de propriétaires s’expliquent sans doute par le fait que les biens immobiliers se font rares (donc on se jette dessus) et que les autres champs d’investissement sont soit mal connus soit peu encouragés. Les Français continuent donc à considérer la pierre comme une valeur refuge, ignorant les fluctuations dont le marché fait pourtant preuve.

La fracture immobilière

On observe que pour les grandes villes comme Paris le prix du mètre carré a triplé en 15 ans, alors qu’en campagne les prix sont en chute libre : moins 10, moins 20 % en 5 ans. Certains ménages, qui ne peuvent pas attendre que les prix se stabilisent, vendent donc « à perte » et doivent ajouter au prix de vente pour finir de rembourser leur emprunt. On n’hésite pas dans ce cas à parler de fracture immobilière.

Tous les Français ne sont pas égaux : les propriétaires sont surtout urbains, issus des grandes agglomérations ou du littoral et plutôt âgés. Cela tend à prouver que le patrimoine immobilier en France se construit par accumulation, et plus la population vieillit, plus le patrimoine augmente, comme c’est le cas en ce moment avec la génération des baby-boomers.

L’immobilier est cher en France, mais seulement dans certaines villes : tout le monde veut habiter au même endroit : grandes agglomérations ou proche du littoral ! De plus, le durcissement de la réglementation et des normes de construction ont raréfié les programmes de neuf et fait grimper les prix. La crise du logement dure depuis près de 20 ans en France...

Face à ce déséquilibre, les territoires redoublent d’innovation pour attirer les entreprises et avec elles l’emploi et les projets immobiliers et ainsi dynamiser la campagne et remettre en valeur la qualité de la vie en province par rapport à la zone francilienne, pour rééquilibrer le territoire.

Pour en savoir plus:
L’ISF disparaît, bonjour l’IFI
Avantages de l’investissement locatif
Guide de l’investissement locatif
Les prix stoppent leur progression à Nantes
Le numérique bouleverse l’immobilier
Les prix de l’immobilier ancien à la hausse

Retour aux actualités