Le numérique re-dessine l'industrie de l’immobilier

l'immobilier transformé par la révolution digitale

Depuis l’avènement des technologies numériques, le commerce et la géolocalisation ont toujours noué un lien d’intérêt mutuel avec le monde digital. On recherche une boutique sur la carte Google, on « check in » dans son restaurant préféré sur Facebook…

On peut très bien imaginer que notre smartphone nous interpellera bientôt directement lorsque nous passons devant un immeuble pour nous signaler que des logements sont libres, en particulier si nous avons récemment recherché « appartement à louer » sur les moteurs de recherche…

Les modes de vie ont changé. Il est tout simplement naturel que l’urbanisation et l’immobilier suivent le mouvement. La cité nantaise apparaît jouer un rôle de pionnière dans l’association entre son programme d’immobilier neuf à Nantes et la dynamique numérique qui a gagné la ville depuis quelques années.

Le nouveau visage de l’immobilier

Avec la révolution digitale, tout a changé. On partage par exemple des bureaux dans des pépinières d’entreprises ou loue des bureaux dans des espaces de co-working, lorsqu’on est travailleur à distance ou indépendant. L’entreprise du futur est mobile. Les espaces partagés constituent désormais une belle part des locaux professionnels. Ce qui amène les agences et professionnels de l’immobilier à mettre en place de nouvelles stratégies pour attirer de nouvelles formes de bailleurs : co-acquisition, co-living, espaces modulables… 

Et ce changement de discours et de proposition ne concerne d’ailleurs pas que le secteur de l’immobilier professionnel, il en va de même pour les logements des particuliers : sur la base d’un appartement de 80 m², vous pourriez avoir une cuisine et une salle de bain installées, et l’espace restant serait alors modulable selon vos besoins : une chambre, deux chambres, un bureau ou un salon, un espace de yoga…

Nantes, vivier de l’innovation digitale

À Nantes et Montpellier, villes pionnières du numérique en France, The French PropTech regroupe des start-ups innovantes dans l’habitat, l’immobilier et la construction, dont l’objectif est de s’appuyer sur la dynamique numérique pour mettre la digitalisation au service de l’habitat, de l’immobilier et du bâtiment.

C’est d’ailleurs à Nantes que la première maison imprimée en 3D habitable a été construite en une cinquantaine d’heures à l’université de Loire-Atlantique.

Si la modélisation est l’une des premières applications qui viennent en tête quand on pense à l’association de l’immobilier et du numérique, il y a pourtant un vivier important de possibilités : la collecte de données, l’intelligence artificielle, les chantiers, le DAO, les projets collaboratifs, la gestion immobilière collective, l’internet des objets et ses capteurs, la domotique bien sûr…

L’immense majorité des entreprises traditionnelles de l’immobilier ont récemment été interrogées et ont émis le besoin de collaborer avec les start ups pour définir une nouvelle stratégie d’innovation. Les agents immobiliers et promoteurs veulent pouvoir analyser le comportement des potentiels acheteurs en temps réel sur leur site et leur proposer directement une offre qui retiendra toute leur attention en correspondant parfaitement avec leur cahier des charges.

Depuis quelques années, on assiste à Nantes à une véritable transformation du secteur immobilier et la « capitale française du web » accueille des start-ups et de nouveaux habitants de plus en plus nombreux, tout comme les entrepreneurs. Et avec eux, des programmes immobiliers forcément nombreux puisqu’il faut loger tout ce monde, et réfléchir ensemble à l’évolution digitale des métiers de l’immobilier, de la construction et de l’habitat.

Pour en savoir plus:
Avantages de l’investissement locatif
Guide de l’investissement locatif
Les prix stoppent leur progression à Nantes
L’ISF disparaît, bonjour l’IFI

Retour aux actualités